BLACK FRIDAY - 30% DE REMISE AVEC LE CODE BF2020 !

L'influence des saisons sur les thés

automne théier fleuri

Nous parlons souvent de nos thés en précisant qu’ils sont essentiellement de printemps mais certains (comme notre « Mengsong d’automne ») sont et seront d’automne. Quelles différences existent-ils entre ces différents thés ? 

Tout d’abord la nomenclature de saison indique, bien sûr, le moment de récolte du thé. Ainsi, les thés de printemps sont récoltés au printemps, etc… 

 

Les thés de printemps : meilleure concentration de micro-organismes et de principes actifs 

 

A la fin de l’hiver, c’est-à-dire vers la mi-février, la température commence à augmenter dans les montagnes du Yunnan.  

Petite précision, les températures, au sein de l’hiver à cette altitude, varient de 1 °C à une quinzaine de degrés au cours de la journée. L’hiver, dans cette contrée lointaine, ne correspond donc pas à notre réalité européenne. Malgré tout, lors de la deuxième quinzaine de février, les sols se réchauffentdoucement et la lumière s’élève, ce qui déclenche la montée de la sève au cœur des théiers. Les tout premiers bourgeons apparaissent petit à petit. 

A partir de mars, c’est au tour des toutes premières pluies de voir le jour. Elles vont aider les bourgeons à s’ouvrir. Les récoltes débutent et ce jusqu’au mois de mai. Pendant toute cette période, la pluie tombe de façon aléatoire et ponctuelle, et ces averses restent relativement rares.  

Les micro-organismes, qui ont le temps de « se concentrer » par la faible humidité ambiante, utilisent cette montée de sève pour apporter aux jeunes feuilles leurs richesses. Les principes actifs sont également magnifiés et particulièrement nombreux.  

Cette concentration, aussi bien en micro-organismes qu’en principes actifs,donnent au thé un goût incomparable. Ils sont forts en bouche et persistants avec une pointe d’amertume ; Ils sont très riches en différents types de polyphénols. 

 Les thés de printemps sont donc des thés de haute qualité. 

 

Les thés d’été : La plupart des thés vendus à l’échelle mondiale 

 

La récolte d’été se fait de la mi-mai jusqu’à la mi-septembre.  

Les théiers vont produire, sur cette période, de plus en plus de bourgeons. La production de feuilles est donc plus importante et les pousses se succèdent rapidement.  

Dans le cas des théiers de terrasses, c’est à ce moment que s’effectue l’essentiel de la production. Les feuilles des théiers sont « lavées » constamment par les pluies abondantes ; le sol est détrempé ; le taux d’humidité de l’air est accru…La conséquence ? Des thés moins concentrés en principes actifs et moins « goûteux » ! C’est en général cette qualité qui est massivement importé par les pays occidentaux. 

 

Dans le cas des thés issus de forêt, la tentation de succomber à un rendement maximum poussent certains producteurs à récolter et vendre également ces thés d’été issus d’ancienne forêts de théiers. Ceci est dramatique pour ces vieux arbres, car on ne laisse pas le temps de régénérer un minimum leurs ramures. Cette surexploitation met en danger ces arbres et beaucoup dans ce cas dépérissent. Chez « Thés de Forêt », nous ne travaillons qu’avec des producteurs qui laissent reposer leur théiers en été. 

 

Les thés d’automne : une saveur originale 

 

A partir du mois de la mi-septembre, les pluies se raréfient de nouveau. Le taux d’humidité baisse progressivement. La floraison démarre. Les théiers issus de semences se parent de leurs belles fleurs. Néanmoins, les mousses installéessur l’arbreainsi que les lichens sont encore gorgés d’eau. Il y a toujours une certaine « dilution » des micro-organismes et des principes actifs mais de façon bien moindre que pour les thés d’été.  

Un écosystème tout particulier s’établit à cette période. En effet, les fleurs sont visitées par beaucoup d’insectes (dont les abeilles) qui apportent, eux aussi, leur propres microfloresCes conditions spécifiques ont un impact sur le goût du thé qui, pour les experts, est bien reconnaissable. L’amertume, par exemple, naturellement présente dans le thé s’en trouve adoucie. 

Cette particularité des thés d’automne, avec en plus les parfums exhalés par les fleurs de théier, ne se retrouve pas dans les thés de terrasses, pour lesquels lafloraison est quasi inexistante 

 

Thés de Forêt : 2 récoltes maximum par an 

 

Notre entreprise, soucieuse du bien-fondé de la biodiversité et de la santé des théiers de forêt privilégie une récolte par an, celle du printemps. Néanmoins,certains thés d’automne ayant un réel intérêt gustatif, il nous parait intéressant de vous faire partager cette saveur originale. 

« Thés de forêt » ne récolte, bien sûr, aucun thé durant l’été (car appauvris en micro-organismes). Ce serait un non-sens, par rapport à notre éthique, que de les vendre. De plus, cela permet aux théiers de pouvoir se « reposer » et d’être plus fort face aux différentes attaques parasites.  

Bonne dégustation ! 

Forêt thé

Commentaires (1)

parent remyle 15 avril 2020 à 16:33

Ce qui est étonnant, c'est que certain pays d'Afrique impose à l'Europe qu'un sixième de leurs arbres et forêts soient en mode féminin. C'est un chiffre astronomique, qui mériterait quelques remises à niveau pour retoucher à la normalité. Yoga du jour.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 par mail !
LIVRAISON OFFERTE
À partir de 50€ d'achat !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,