Thé vivant ou thé mort ?

Importance de la biodiversité

Notre entreprise, Thés de Forêt, est très attachée à la biodiversité et à la richesse présente des micro-organismes au sein de ses théiers et de leur environnement. Nous insistons souvent sur cette notion de thé « vivant » ou de thé « mort ». L’implication et la préservation du « vivant » sont, en effet, importantes pour notre santé et la préservation de la planète.

Thé "vivant"

Nous appelons thé « vivant », les thés qui ont su, par la qualité de leur théier et de leur écosystème sain et diversifié, par la qualité des procédés de transformation des feuilles de thé, garder un grand nombre de micro-organismes présents.

Thé "mort"

Nous appelons thé « mort », les thés qui n’ont pas ou très peu de micro-organismes et qui ne peuvent pas se bonifier dans le temps. Ces thés sont, pour la plupart, issus de théiers de terrasse et ont été chauffés à haute température lors de leur transformation. Nous précisons néanmoins que, bien que pauvre en biodiversité, ceux-ci gardent malgré tout certains principes actifs (polyphénols, théabrownines…). Ils ne sont simplement pas magnifiés par la présence des micro-organismes. Par conséquent, l’impact de leurs principes actifs sur notre bien-être sera considérablement amoindri.

La vie, une multitude d'interactions

C’est la diversité qui invite la vie à se développer. Les différentes interactions entre la flore végétale, la micro-faune, les bactéries et les champignons permettent de tisser des liens invisibles entre chacune de ces espèces. Une véritable relation d’entre-aide se met en place, chacun échangeant et apportant aux autres une complémentarité bénéfique.

C’est tout ce bénéfice offert généreusement par la nature que nous pouvons utiliser à bon escient…Et surtout le préserver pour le bien de tous !

Je vous propose d’aller un peu plus loin et d’aborder le sujet via un microscope (illustrations ci-dessous).

hé-vivant-ou-thé-mort

La biodiversité chez le théier

Comme toutes les autres macro-espèces, le Camellia sinensis (théier) (image 1) vit en intimité auprès des micro-organismes. Ils forment le microbiome endophytique de la plante. Nous pouvons voir de façon schématique et détaillée les différents échanges inter et intra cellulaires.

Les feuilles de thé fraîches ont sous leurs feuilles un duvet très caractéristique (image 2). Ce duvet, abondant, est le berceau privilégié pour les micro-organismes. En effet, l’humidité ainsi que les polysaccharides présents dans ce duvet offrent un milieu des plus propices pour leurs développements et leurs proliférations.

Ces 2 illustrations nous aident à mieux concevoir et comprendre les interactions des micro-organismes avec le théier dans leur milieu d’origine.

Thés de Forêt, soucieuse de la biodiversité, s’engage également dans les procédés de transformation de ses thés afin de préserver au mieux le microbiome endophytique des jeunes feuilles (vous pouvez suivre ce lien pour plus de détails). Nos thés sont ainsi des thés pleinement vivants…pleinement vivants de micro-organismes transformant les feuilles de thé en principes actifs magnifiés !

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 par mail !
LIVRAISON OFFERTE
À partir de 50€ d'achat !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,