BLACK FRIDAY - 30% DE REMISE AVEC LE CODE BF2020 !

Partie 1 : Les origines

chà

Nous allons partager ensemble, sur plusieurs parties, la belle et grande histoire du thé à travers les siècles.

Avant de plonger au tout début de cette aventure passionnante, arrêtons-nous quelques instants sur l’origine déjà du mot « Thé ».

 

Chà ou Té ?

L’écriture chinoise est caractérisée par des dessins spécifiques ou sinogrammes ; ainsi le mot « thé » est associé à un seul sinogramme (à l’origine) qui lui est propre. Il veut dire « cueillir ». Pourtant ce sinogramme possède plusieurs prononciations possibles, en fonction des différents dialectes chinois. Il se décline en 2 prononciations majeures, les plus connues dans le monde entier :

  • celle du mandarin et du cantonnais (provinces allant du nord de la Chine au Sud) ; le sinogramme est prononcé alors « chà ». Les caravanes de la route de la soie transporteront avec elle cette dénomination, que l’on retrouvera en Inde et sur les routes vers le Moyen Orient.
  • celle du minnan où il se prononce « té ». Le minnan est parlé, entre autres, dans le sud de la région du Fujian ou Amoy (sud-est de la Chine) où l’on trouve des ports importants ; ports qui exporteront le thé dans les archipels indonésiens dont l’île de Java.

Pour résumer, et en toute logique, les pays importateurs de thé provenant de la mer, le prononce : « té » (tea, thee, thé…) et ceux pour lequel il arrive par la voie terrestre : « chà » ou « tchà » (comme en Russie, Afghanistan, Iran, Moyen Orient, pays d’Asie centrale…) ; bien sûr, avec toutes les nuances de prononciation suivant les dialectes des différentes provinces chinoises dont le thé est issu.

L’aventure du thé commence grâce à l’empereur Shen Nong

En l’an 2737 av J.-C., l’empereur Shen Nong, héros de la mythologie chinoise, se repose à l’ombre d’un arbre, un bel et majestueux Camelia sinensis ou théier sauvage. Shen Nong est alors considéré par son peuple comme le père de l’agriculture et de la médecine.

Surnommé, entre autres, le « Roi des remèdes », il a étudié un grand nombre de plantes vénéneuses et connait moultes contre-poisons.

Ce jour-là, donc, l’empereur Shen Nong est assoupi contre le tronc d’un théier sauvage. Il a devant lui une jarre remplie d’eau qui frémit sous la chaleur des braises. Shen Nong a pris cette habitude de faire bouillir l’eau qu’il veut boire afin de la rendre pure et exempte de toutes impuretés et bactéries. Dans l’attente de se désaltérer de cette eau ainsi purifiée, il s’est laissé prendre par le sommeil. Or, une brise légère survient, secouant les feuilles de l’arbre. Certaines s’envolent pour suivre la danse du vent et se posent à l’intérieur de la jarre. L’eau se colore, un arôme nouveau s’en dégage. Quand l’empereur se réveille, il est surpris de voir la couleur ambrée de l’eau et le parfum délicat qui s’en exhale. Il décide malgré tout de boire le nectar que le hasard lui procurait. Il en apprécie non seulement le goût mais ressent quasi instantanément les bienfaits dans son corps. Il n’est pas nommé le « roi des remèdes » pour rien ! 

Les moines bouddhistes

Cette boisson saine et délicieuse, est mentionné dans le plus vieux traité de phytothérapie chinoise, le « Shennong bencaojing » qui se traduit par le joli nom de « Classique de La Matière Médicale du Laboureur Céleste » et dont la paternité est justement attribuée à Shen Nong. L’âge de cet ouvrage est certainement plus récent que la mythologie chinoise aime à le présenter.

Mais dans tous les cas, c’est bien plus tard, en 420 après J.-C, que l’infusion du thé connait un réel essor.

Les moines bouddhistes Zen chinois ont expérimenté que le thé les aidait à rester mieux concentrés pendant leurs méditations. Ils cultivent ainsi, eux-mêmes, des théiers en vue de leur consommation quotidienne, relativement importante. Ils préparent également des galettes de thé pour les vendre. Ce sont les premiers échanges commerciaux du thé.

Avec le temps, les fermiers environnants apprennent aussi à cultiver le thé…Le thé devient alors la boisson quotidienne non seulement des moines bouddhistes mais aussi de toute la population locale…

meditation-1791113_1280

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 par mail !
LIVRAISON OFFERTE
À partir de 50€ d'achat !

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,